blog

Débuter le ski de fond

Image ski de fond

En Suisse, nous avons des hivers assez rude par rapport au reste de l’Europe. Venant du sud de la France, j’ai dû m’adapter à ce nouveau climat où les températures restent négatives pendant plusieurs jours.

Le début de saison pour les sorties longues en course à pied ou en vélo sont souvent compromises. C’est pour cette raison que de nombreux camps d’entraînements dans le sud de l’Europe sont très populaires. Certains utilisent l’alternative cyclo cross ou mountain bike, mais lorsque la neige fait son apparition alors le ski de fond et l’un des sports favoris pour de nombreux triathlètes.

Les différents styles de Ski de fond

Il existe deux styles, le Classique qui est le style ancestrale du ski de fond et le Skating qui a vu le jour dans les années 80 et a révolutionné la discipline.

Pour le Classique, le geste est très similaire à la marche, les skis sont parallèle dans les traces spécialement créés par la dameuse lors de la préparation des pistes. La zone centrale du ski comporte des écailles, ces dernières permettent de se propulser vers l’avant en accrochant la piste dans le sens de la glisse. Cette technique demande (d’après mes infos) le moins d’effort et s’apprend apparement assez facilement. L’avantage est qu’elle peut également être utilisée en hors-piste.

Le Skating quand à lui est beaucoup plus difficile et assez contraignant, ce dernier se pratique exclusivement sur piste damée et l’apprentissage de la technique n’est pas simple. Pour permettre d’apprécier la sensation de glisse, quelque heures passées avec un moniteur ne seront pas de trop.

Le matos

Ce qui est très intéressant avec le ski de fond, c’est qu’au niveau du matériel il y a beaucoup de produits running qui peuvent être “recyclés”. Les deux sports se rapprochent beaucoup, dans la plupart de magasins suisse, les deux activités sont souvent dans le même rayon.

Ce qui faut avant tout c’est un bon legging, trois couches pour le haut, un bonnet ou un bandeau, des lunettes une paire de gants fine et de bonnes chaussettes.
J’utilise déjà la marque Odlo pour le matos running en hiver, ces derniers sont également l’un des leader dans le Ski de fond.

Pour la partie matériel spécifique, le ski de fond se pratique à l’aide des équipements suivants:

photo Ski de fond

Deux skis d’environ 4 centimètres sans carts

 

chaussures ski de fond Rossignol

Une paire de chaussures spécifiques à la discipline se fixant sur l’avant

 

batons-ski-de-fond

Une paire bâtons très légers assez longs en comparaison au ski alpin.

Mes premières impressions

Clairement, d’après plusieurs retours, le ski de fond est un sport assez exigeant que ça soit au niveau musculaire que cardiaque. En ayant une bonne technique, ce dernier fait beaucoup travailler le “Core” mais également le cardio en Endurance Fondamentale. Une aubaine pour les préparations en longue distance.

Comme la pratique du vélo en extérieur est pour le moment impossible, je me suis rendu dans un magasin de location pour m’équiper comme un débutant pour ma première session de ski de fond.

La météo du week-end était assez bonne, la neige est pas mal tombée (environ 10cm de neige fraîche). De bonnes conditions pour débuter le ski de fond.

Une fois arrivé aux abords de la piste, j’enfile ma tenue et regarde un peu les alentours pour me faire une première idée. À première vue, l’ambiance est assez tranquille, bien loin des grosses stations de ski alpin où tout le monde se montent dessus en bas des pistes que ça soit pour leur forfait ou même à la fil d’attente d’un télésiège.

Par rapport aux préjugés, la piste compte pas mal de “jeunes”!

 

J’enfile donc mes chaussures et fixe mes skis, me voilà parti pour mes premiers “mouvements” de skating.

Clairement une horreur au début! Sans carts, sans aucune stabilité, les bâtons me permettent tout juste de tenir sur les skis.
Je fais une centaines de mètre et me met sur le côté pour essayer de “comprendre” comment les autres peuvent se déplacer avec une tel aisance.
Je reprend temps bien que mal mes marques et m’aperçoit un peu plus loin que la piste monte, une aubaine pour un débutant… Le seul moyen pour moi pour gravir cette pente était de me servir de manière exagéré des bras.

Le sommet atteins, j’en ai profité pour faire une photo et redescendre ensuite temps bien que mal vers le départ.

Une fois ma première boucle de 7km effectuée, je me suis rendu compte qu’il y avait une plus petite boucle d’environ 1 km qui permet de rester sur une partie de la piste relativement plane. J’ai pu y faire deux tours pour trouver un peu plus de sensations et surtout pour me donner le goût d’y retourner une prochaine fois.

Après tout juste une heure, j’en avais assez. J’étais bien fatigué et au vu de la courbe de mon cardio, je dois dire que je n’étais pas qu’en endurance fondamentale.

zone cardiaque ski de fond training peaks

Pour résumer

Cette initiation m’a permis d’en apprendre un peu plus sur le Ski de fond, voici ce que j’en ai retenu:

  • Prendre une heure avec un Moniteur est vivement conseillé (histoire de ne pas être démotivé dès la première expérience)
  • Ne pas investir dans un équipement haute de gamme dès le début, il est plus judicieux de louer l’ensemble (pour 30 CHF en moyenne pour un set complet) pour pouvoir tester les différentes marque (Fischer, Rossignol, Salomon etc..)
  • Privilégier une piste relativement plane pour trouver ses marques
  • Prendre le temps de regarder les autres et surtout ne pas essayé d’aller vite au début car le cardio monte très vite

Une chose est sûre, je retournerai prochainement re-découvrir ce sport!

Voici la sortie sur Strava:

Tu aimeras sûrement

Aucun commentaire

    Écrire un commentaire